Newsletter Christophe Arend, Député de Moselle - Avril 2018
Rosbruck : le Député a interpellé le Ministre de la Transition écologique et solidaire 

Les Députés allemands à l'Assemblée nationale pour travailler
sur l'accord parlementaire franco-allemand

Dans le cadre du travail sur le groupe de travail parlementaire franco-allemand, les Députés du Bundestag se sont rendus à l'Assemblée nationale.

Mercredi 11 avril, les parlementaires allemands ont assisté à une session de questions au gouvernement, puis ont échangé avec le Président de l'Assemblée nationale. En fin de journée, le groupe des 12 Députés s'est réuni pour échanger sur la réalisation de l'accord.

pe c'est aussi ces rencontres et l'ouverture de notre culture à l'autre.Le lendemain, les Députés allemands ont accepté l'invitation du groupe d'amitié et ont répondu aux questions des Français sur le fonctionnement du système politique allemand, le biculturalisme, l'apprentissage des langues et le rapprochement des cultures. L'Euro


Toutes les photos de ces échanges sont sur le site. 

Suite à de nombreuses demandes de la part des administrés, Christophe Arend a questionné le Gouvernement sur la mise oeuvre du prélèvement à la source prévu dès janvier 2019 pour les travailleurs frontaliers. 

- Pour les salaires ou pensions de source étrangère effectivement imposables en France, le prélèvement prendra la forme d'une retenue à la source si le payeur est en France (par exemple, une entreprise française qui envoie un contribuable en mission temporaire à l'étranger) ou d'un acompte contemporain dans le cas contraire (i.e. lorsque le débiteur est à l'étranger, ce qui comprend par exemple les frontaliers, retraites étrangères).
 
- Pour les frontaliers (c’est-à-dire les résidents fiscaux français qui vont travailler quotidiennement à l'étranger et dont les rémunérations sont imposables en France en application d’un accord "frontalier"), les salaires versés par leur employeur étranger sont dans le champ de la réforme mais ne seront pas soumis à la retenue à la source (il parait difficile d'exiger de ces employeurs étrangers qui n’ont aucun lien avec la France de pratiquer une retenue). Le prélèvement à la source prendra donc la forme d'un acompte contemporain calculé par l'administration fiscale et acquitté par le contribuable.
Lancement de la Grande Marche pour l'Europe au Musée de l'Europe à Schengen

Quoi de neuf à l'Assemblée nationale ?

 

Christophe Arend a auditionné Thierry Dallard

Dans le cadre de la Commission du développement durable, le 11 avril dernier, Christophe Arend a auditionné Thierry Dallard, proposé aux fonctions de Président du directoire de la Société du Grand Paris au sujet de la pollution de l'air pour les passagers et salariés du Grand Paris Express. 

Retrouvez son intervention en vidéo ici.


Le Député interroge le Gouvernement sur la transparence des compteurs Linky 

Suite aux nombreuses controverses au sujet des compteurs Linky, Christophe Arend a souhaité attirer l'attention de M. le Ministre d'État, Ministre de la transition écologique et solidaire sur le déploiement de ces compteurs d'électricité et, plus précisément, sur les problématiques relatives aux objectifs de maîtrise de consommation d'énergie auxquels il ne semble pas répondre. La réponse du Gouvernement est encore attendue. Dès sa parution, elle sera publiée sur le site de l'Assemblée nationale ici. 


Réforme du modèle des soins bucco-dentaires

En novembre 2017, Christophe Arend a déposé une question écrite à la Ministre des solidarités et de la santé, Madame Buzyn sur le règlement arbitral encadrant les tarifs des dentistes libéraux, publié au Journal officiel du 29 mars 2017. 

La Ministre a rappelé que des évolutions substantielles en matière de soins bucco-dentaires sont à venir avec la réforme du reste à charge dans le cadre des négociations conventionnelles. La tenue des discussions a été décidé de repousser au 1er janvier 2019 l'entrée en vigueur des mesures de plafonnement et de revalorisation, initialement prévue au 1er janvier 2018 en application du règlement arbitral publié le 1er avril 2017.

Découvrez la réponse de la Ministre ici.

Retours sur quelques temps forts du mois d'avril : 

- Echanges avec les salariés de Forbus ainsi qu'avec la délégation des cheminots de l’intersyndicale ;
- Présence du Député à la 30e édition de l'expo Art et Nature de l'asso Connaître et Protéger la Nature (CPN), au vernissage de la Galerie Têtes de l'Art ;
- Participation au festival Migrations, au colloque "La méthode Loverboy", à la 50ème assemblée générale de l'association pour le don du sang de Forbach et environs, à l'Assemblée générale de l'Office du Tourisme du pays de Forbach, à la fête du Printemps au Schlossberg à Forbach ;
- Intervention devant les élèves du lycée Louis de Cormontaigne de Metz et aux côtés de la police nationale de Forbach; 
- Inauguration de la journée du Développement durable à Petite-Rosselle ; 
- Réunion commune sur le bilinguisme en Moselle-Est avec la Députée de la 5ème circonscription de la Moselle ; 
- Visite du jardin éducatif de Stiring-Wendel ; 
- Présence au casting "jeunes talents" de danse à Stiring-Wendel, à la cérémonie pour la Journée du Souvenir des Déportés à Forbach ainsi qu'à la Conférence sur les Enfants dits EPI (Précoces Intellectuels) ; 
- Rencontre avec Doris Pack, ancienne Députée européenne, Présidente du Haut-Conseil culturel franco-allemand et spécialiste des Balkans, des questions culturelles et éducatives ;
- A Munich : intervention à la conférence « I want my country back ! » au sujet de la montée des nationalismes et de la perte de repères et d’identité en Europe avec des personnalités politiques européennes avec la Friedrich Naumann Stiftung für die Freiheit ou encore l'Institut français de Munich ;
- Le Député a rencontré les habitants de la circonscription lors des "Rencontres citoyennes" dans les mairies de Guenviller et Tenteling
Retrouvez les activités du Député sur son site internet
Twitter
Facebook
Website