La bataille de Camerone commémorée

Le 30 avril 1863, soixante-deux soldats de la légion étrangère ont héroïquement combattu contre 2 000 soldats mexicains. Depuis, la bataille de Camerone est commémorée par les anciens de la légion. Une cérémonie s’est déroulée, ce samedi, à Schœneck.

Samedi matin, au monument aux morts de Schœneck, il y avait beaucoup de monde, malgré la pluie pour célébrer Camerone, cérémonie organisée par l’Amicale des anciens et amis de la légion étrangère présidée par Albert Starck.

Après l’envoi des couleurs, deux anciens légionnaires ont raconté, en français et en allemand, la bataille de Camerone, un combat qui opposa une compagnie de la légion étrangère composée de soixante-deux légionnaires qui a été héroïque face aux troupes mexicaines avec 2 000 soldats le 30 avril 1863 lors de l’expédition du Mexique.

Au son de l’hymne de la légion étrangère, interprété par l’harmonie municipale, le président des anciens de la légion Albert Starck a présenté dans un coffret la terre de Camerone. Deux gerbes ont été déposées aux monuments aux morts par les représentants des anciens de la légion, le député Christophe Arend et le maire de Schœneck Gabriel Bastian.

À la fin de la cérémonie Johannes Hunger a été honoré. Ancien du 2e REP, il a été décoré de la croix du combattant et de la médaille de la reconnaissance de la Nation.

Retrouvez l'article ici.

Le Républicain lorrain - 28/04/2019

Mise en ligne le 28/05/2019

Enfants du charbon : « On fera le spectacle cette année »

Cinq représentations de « Pulse », le spectacle des Enfants du charbon, sont programmées au mois d’août à Petite-Rosselle. Et elles auront bien lieu : c’est ce qu’a affirmé haut et fort Sébastien Junker, le président de l’association, lors de l’assemblée générale qui a eu lieu vendredi soir.

Après deux années blanches, en raison de soucis financiers et techniques, on pouvait légitimement douter de la capacité des Enfants du charbon à rebondir.

Mais vendredi soir, lors de l’assemblée générale de l’association, le président Sébastien Junker, en poste depuis janvier, a tenu à lever toute ambiguïté : « On fera le spectacle cette année, coûte que coûte. J’espère que 2019 sera synonyme non pas de renaissance, car nous ne sommes pas morts, mais de retour des Enfants du charbon à la place qu’ils méritent. »

Le lieu et les dates

Le nouveau spectacle « Pulse » sera présenté les 16, 17, 22, 23 et 24 août au Parc Explor Wendel de Petite-Rosselle. La scène des artistes et la tribune des spectateurs seront installées au même endroit que lors des éditions 2013 à 2016. C’est-à-dire sur l’esplanade centrale, entre les chevalements et les bâtiments de l’ancien carreau minier. Le lieu est désormais entièrement recouvert d’un revêtement de résine rouge, qui sera protégé pour l’occasion.

Les finances et les soutiens 

Pour un spectacle comme celui-ci, le nerf de la guerre, c’est évidemment l’argent. Les moyens financiers des Enfants du charbon sont limités, du fait de l’annulation des deux dernières éditions. Mais « nous avons retrouvé du dynamisme à l’automne pour relancer la machine, assure Sébastien Junker. Depuis janvier, avec le conseil d’administration, nous avons beaucoup travaillé sur le financement, qui est quasiment bouclé. »

Le président de l’association a présenté un budget prévisionnel de 450 000 €. Au rayon des aides, la Région Grand Est et le Département de la Moselle mettront chacun 100 000 €. Les intercommunalités de Moselle-Est devraient quant à elles contribuer, au total, à hauteur de 115 000 €.

Paul Fellinger a assuré que l’agglo de Forbach, dont il est le 1er  vice-président, prendra à sa charge la location de la tribune (36 000 €) ainsi que les travaux nécessaires dans le bâtiment de la machine d’extraction, qui abrite les loges.

Les Enfants du charbon, quant à eux, tablent sur une rentrée d’argent de 130 000 € pour la billetterie. Cela représente une affluence de 6 000 spectateurs pour les cinq représentations.

Paul Fellinger, tout comme le député Christophe Arend, le conseiller régional Alexandre Cassaro, le conseiller départemental Constant Kieffer et le président du musée de la Mine Gérard Bruck, ont fait part de leur soutien plein et entier à l’association.

La communication

Les Enfants du charbon, le metteur en scène Laurent-Guillaume Dehlinger et la compagnie messine Déracinémoa travaillent donc d’arrache-pied sur le spectacle « Pulse »

La campagne de communication va démarrer dans les prochains jours, et l’ouverture de la billetterie est également prévue en mai.

Retrouvez l'article ici.

Le Républicain lorrain - 28/042019

 

Mise en ligne le 28/05/2019

Photos. Forbach : une marche contre les déserts médicaux

Photos. Forbach : une marche contre les déserts médicaux

Ce vendredi matin, à l'appel du syndicat Force Ouvrière, une manifestation était organisée à Forbach pour "pousser un coup de gueule" et "refuser la création programmée de déserts médicaux en Moselle-Est", comme l'a indiqué Emmanuel Magno, secrétaire général FO et vice-président de la Carmi de l'Est. Une centaine de personnes étaient présentes, dont des élus locaux, des conseillers départementaux, ainsi que le député Christophe Arend. Une délégation a été reçue en sous-préfecture, notamment par la déléguée territoriale de l'agence régionale de santé.

Retrouvez l'article avec les photos ici.

Le Républicain lorrain - 26/04/2019

Mise en ligne le 26/04/2019

L'US Forbach Football s'offre un nouveau blason pour fêter ses 100 ans

Les festivités du centenaire de l’US Forbach ont été officiellement lancées ce mardi soir, au stade du Schlossberg, avec le dévoilement du nouveau blason. Les fondamentaux restent présents, avec le lion, la couleur bleue, mais une touche d'orange et surtout une date qui rappelle que l'USF a été créée en 1919 sous ce nom. Elus, sponsors, anciens et actuels joueurs étaient présents ce mardi autour du président Pascal Kirschtetter pour fêter l'événement.

Retrouvez l'article avec les photos ici. 

Le Républicain Lorrain - 23/04/2019

Mise en ligne le 24/04/2019

Cinq apiculteurs du syndicat médaillés

Cinq apiculteurs du syndicat médaillés

L’assemblée générale du Groupement de défense sanitaire des abeilles (GDSA) s’est tenue en présence de 92 personnes. Après avoir abordé différents thèmes, cinq apiculteurs du syndicat de Forbach et environs ont été décorés de la médaille d’or.

L’assemblée générale du Groupement de défense sanitaire des abeilles (GDSA) s’est tenue à Folkling en présence de 92 personnes, dont le député Christophe Arend. Louis Pister a présenté les risques concernant le frelon asiatique présent sur le secteur de Saint-Avold depuis l’année dernière. Pour l’instant, aucune mesure préventive n’est requise.

Il convient toutefois d’agir en cas de découverte de nids pour prévenir la prolifération des reines fondatrices (mois de juillet.) Agir avec les partenaires sociaux, mairies, ouvriers communaux, chasseurs, arboriculteurs…

Un piégeage systématique n’est pas recommandé pour éviter d’éradiquer d’autres espèces, ce qui nuirait à l’équilibre naturel. Les tarifs des désinsectiseurs ont été communiqués. Il faut compter de 200 à 300 € pour l’enlèvement d’un nid. Des conférences d’information sur le frelon asiatique pourront être organisées.

La réunion a également été l’occasion d’évoquer le petit coléoptère des ruches, Aethina Tumida. Le coléoptère fait des ravages en Italie. Il n’est pas encore présent en France mais risque d’être introduit en raison des échanges commerciaux.

Une remise de médailles à cinq apiculteurs du syndicat de Forbach et environs a ponctué l’assemblée générale. Ont été décorés de la médaille d’or : Gérard Poinsignon, Joseph Poinsignon, Jean-Marie Wack, Denis Sandre et Jean-Luc Riegert.

Retrouvez l'article ici.

Le Républicain Lorrain - 21/04/2019

Mise en ligne le 24/04/2019